Marcher au Parc de Sceaux

Quand on voyage ou on visite un bel endroit, nous gardons un souvenir qui dépend à la fois du lieu en soi même mais aussi du moment que nous y avons vécu. Il y a une dimension objective autant qu’une subjectivité de la perception et de la mémoire de ce voyage. Cela peut varier selon le moment de la vie ou la saison, les compagnons du voyage, les événements vécus.

Ce matin je suis partie avec le groupe des marcheuses à la redecouverte du parc de Sceaux après 17 depuis ma dernière visite. Un dimanche ensoleillé du printemps 2003 j’ai visité ce magnifique domaine du département Haute Seine pour la première fois. J’ai toujours dans mes yeux l’image éblouissante d’une étendue de cerisiers japonais fleuris. Comme dans un tableau de Van Gogh, les couleurs et la verdure luxurieuse remplissaient mon regard.

Aujourd’hui c’était tout un autre parc que j’ai visité en marchant avec le groupe de donneconlozaino par le bois et les chemins sous les cèdres du Liban, autour du bassin de l’Octogone et près du château, le musée de Sceaux et sa cafétéria…..

P.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: